Accueil
Book
Accueil Mont-blanc
Chalet Saint Martin de Belleville
Contact
L'ascension

Cette fois c'est parti.

Nous nous levons vers 1 heure du matin et après un solide petit déjeuner, nous nous équipons rapidement pour partir.

Nous apercevons brièvement quelques autres personnes qui ont passées une très mauvaise nuit a cause de l'altitude et qui ne pourront partir ce matin. Dans notre groupe heureusement tout le monde est d'attaque.

 

 

 

 

La nuit est belle et la lune nous éclaire, mais nous avons tous allumé nos frontales et c'est étonnant de voir au loin les lumières des quelques cordées qui nous ont précédées. Nous sommes tous encordés par groupe de trois ou quatre et nous commençons à marcher sur le glacier avec nos crampons. Le silence et l'immensité blanche seulement éclairée par le clair de lune donne à ce départ un petit coté féerique. Après quelques heures de marche et la rencontre avec quelques crevasses, assez impressionnantes pour des néophytes nous arrivons à l'extrémité du glacier. Le soleil est levé maintenant et nous croquons rapidement quelques barres de céréales avant d'attaquer la montée vers le mont-blanc du tacul La pente devient plus raide, et le soleil émerge des sommets environnants. Cette première difficulté est avalée assez facilement et nous voilà au sommet prêt à redescendre dans le petit creux devant nous avant de nous attaquer au mont maudit. Nous faisons encore une courte halte pour boire et avaler quelques barres énergétiques. Mais déjà il faut repartir, le soleil est déjà haut et la pente est vraiment raide, bientôt une grosse difficulté apparaît; un mur de glace, notre guide passe le premier et nous assure depuis le haut. Le piolet est indispensable et nous aide à nous hisser le long de cette pente abrupte. Enfin tout le monde à vaincu la difficulté et nous repartons dans une pente plus douce pour atteindre le Mont maudit. Les jambes sont plus lourdes et le souffle commence à manquer, mais le sommet est en vue. Nous marchons depuis 4 heures environ, il faut encore traverser cette étendue blanche avant d'arriver au pied du Mont-Blanc ...

 

 

 

 

© 2011